actualités de cours saint-germain

Les prix de l'immobilier à Paris dépasseront les 10.000€/m²
mardi 22 janvier

Selon les données collectées par les Notaires, les prix de l’immobilier à Paris ont augmenté de 2,9% en moyenne en France, au cours du 3ème trimestre 2018. Cette progression est légèrement plus rapide que l’inflation. Malgré des prix historiquement élevés, les acquéreurs continuent à plébisciter Paris.


La hausse des prix de l'immobilier à Paris est plus importante dans certaines zones


Notamment dans une partie de l’Ile de France, dans le détail, les prix de l'immobilier progressent de :


· 0,9% en Grande Couronne

· 3,1% en Petite Couronne

· 6,2% à Paris


Les notaires tablent sur un prix de 9.670€ le mètre carré en moyenne en janvier 2019 dans la Ville Lumière. Leur estimation se base sur les avant-contrats. Le cap des 10.000€ pourrait donc être franchi dans les prochains mois.


Les prix au mètre carré dépassent d’ores et déjà les 10.000 € dans 10 arrondissements parisiens, y compris depuis peu le 8ème (10.560 €/m²), le 9ème (10.150 €/m²) et le 16ème (10.070 €/m²).


D'octobre 2017 à septembre 2018, soit sur un an glissant, le nombre de transactions liées à des ventes d’appartement à Paris a reculé de 3% par rapport aux 12 mois précédents. Néanmoins, l'activité reste à un niveau soutenu, si on le compare aux dix dernières années.


Focus sur les prix dans le 6 ème arrondissement 



Les autres quartiers de Paris les plus recherchés sont :


·Saint-Thomas-d’Aquin dans le 7 ème (15.660 €/m²)

·Et Notre-Dame dans le 4 ème (15.120 €/m²). 


A l’opposé du spectre, les quartiers de Paris les plus abordables sont :


·La Chapelle dans le 18 ème (7.030 €/ m²) ;

·La Goutte-d’Or dans le 18 ème (7.320 €/m²)

·Et Pont-de-Flandres dans le 19ème (7.400 €/m²). 



Pour les Notaires franciliens, le marché immobilier parisien reste fluide, malgré une faiblesse structurelle de l’offre. La faiblesse des taux d’emprunt permet de souscrire des crédits sur des durées longues en amortissant ainsi l’impact des prix.


Et, certains facteurs structurels renforcent la tendance, comme le caractère de valeur-refuge de la pierre, la faible part de propriétaires en Ile-de-France et un marché locatif tendu.


Les facteurs d’incertitude sont l’incertitude sur l’évolution des taux et les tensions économiques et sociales.


Contactez-nous pour plus d'informations sur l'évolution des prix de l'immobilier à Paris.