actualités de cours saint-germain

Il existe deux types d’acheteurs en Ile de France
mercredi 24 octobre

Le Crédit Agricole d’Ile-de-France a compilé des chiffres internes pour voir qui achète quoi à Paris et à proximité. Son étude est représentative, car la banque régionale a accordé 11.000 prêts lors du 1er semestre 2018.


Une majorité de primo-accédants


Les primo accédant franciliens ont en moyenne 33 ans au moment de leur premier projet. Ils représentent 62 % des emprunteurs.

Mais, un seul sur six d'entre eux a les moyens d’acheter dans la capitale.


Quelques chiffres sur ces acheteurs :


·Ils empruntent en moyenne 286.000 €, soit 82% du montant du projet,

·Sur une durée de 271 mois (> 22 ans),

·Ils achètent à 81% dans l’ancien et aux portes de Paris,

·72 % des primo-accédants franciliens achètent un appartement.


Des secundo-accédants exigeants


Agés de 41 ans en moyenne, les secundo-accédants privilégient un certain cadre de vie.

Ils recherchent des villes où il fait bon vivre, tout en restant proches de Paris. Les moyens de transport, les espaces verts et les établissements scolaires figurent sur leur short list.


Quelques chiffres :


·Ils empruntent deux tiers de plus que les primo-accédants,

·Sur une durée plus courte (18 ans<),

·Avec un apport moyen de 148.000 €,

·Plus d’un sur deux acquiert une maison individuelle,

·Et ils plébiscitent l'ancien.


Pour Agnès Prébet, Directrice des Engagements chez Crédit Agricole d’Ile-de-France : « la seconde acquisition immobilière correspond à la concrétisation d’un projet de vie, une maison familiale ou un grand appartement en 2ème couronne de Paris sans réelle anticipation des opportunités du Grand Paris ».



Globalement, trois départements font l’objet des transactions les plus nombreuses : l’Essonne, les Hauts-de-Seine et les Yvelines.

A Paris, les achats de biens immobiliers sont géographiquement assez concentrés chez les clients de la banque. Le montant des crédits y bat des records.